Restez connecté

viadeo rss

Chargé ou chargée de mission sur les questions internationales à la DREES

Date: 
mer, 27/06/2018 - 09:02 to dim, 15/07/2018 - 09:02
Compétences: 

Aptitude à l’analyse statistique, économique et sociale

Bonne pratique de l’anglais

Capacité de synthèse et bonnes qualités rédactionnelles

Bonnes capacités de communication écrite et orale, en français et en anglais

La connaissance des actions et politiques du ministère et des institutions internationales seraient un plus

la maitrise d’une autre langue européenne que l’anglais serait également appréciée (et particulièrement l’allemand ou l’espagnol)

Connaissances associées: 
Personne a contacter: 

Carine Ferretti, cheffe de la mission : carine.ferretti@sante.gouv.fr (01.40.56.83.47)

copie à :

Romain Roussel, Adjoint à la sous-directrice : romain.roussel@sante.gouv.fr (01.40.56.81.41)

Lucie Gonzalez, sous-directrice : lucie.gonzalez@sante.gouv.fr (01.40.56.81.94)

 

 

Le ou la titulaire du poste intervient sur les problématiques de protection sociale. Il ou elle contribuera en particulier à l’analyse des questions internationales liées à la protection sociale, à la famille, au vieillissement, à la santé, à la pauvreté et à l’inclusion sociale.

Il ou elle contribue à l’élaboration de la position de la DREES dans les diverses institutions internationales. Il ou elle participe plus généralement à l’élaboration de la position de la France sur l’analyse de ces questions reposant sur des indicateurs, notamment dans le cadre de la Méthode ouverte de coordination (MOC) et du Semestre européen (programme national de réforme…) et à la validation des données chiffrées et des résultats présentés dans des  rapports (rapport annuel du Comité de la protection sociale, rapport sur l’adéquation des pensions du CPS, panoramas de l’OCDE sur les pensions ou sur la santé, etc.).

Il ou elle contribue également aux travaux menés par les institutions internationales en particulier les études spécifiques du Comité de la protection sociale au niveau européen et celles de l’OCDE, et plus précisément des groupes de travail suivants :

  • Union européenne : groupes techniques du Comité de la protection sociale (sous-groupe indicateurs et groupe vieillissement), groupes de travail sur la santé publique d’Eurostat et groupes techniques associés.
  • OCDE : Comité de l'emploi, du travail et des affaires sociales (ELSA) et groupe de travail sur les politiques sociales, Comité santé.

Ces activités nécessitent une grande réactivité (analyse dans des délais brefs des textes diffusés par les organismes internationaux, généralement en anglais et souvent volumineux) et de coordination (au sein de la mission, de la direction et du ministère) ainsi qu’une aptitude à représenter la direction au sein du ministère des solidarités et de la santé et le ministère dans des réunions interministérielles ou au plan international, avec les autres membres de la mission ou en alternance avec eux.

Le ou la titulaire du poste mène en outre des études à dimension internationale, en particulier sur les dépenses de protection sociale et de santé en mobilisant notamment les diverses bases de données constituées sous l’égide d’Eurostat ou de l’OCDE et en assurant le cas échéant des missions d’expertise. En particulier, il ou elle contribue à la construction, à la mise à jour et à la rédaction des fiches internationales publiées au sein des Panoramas de la DREES consacrés aux comptes de la protection sociale et aux comptes de la santé.

Activités annexes : Il ou elle coordonne la réponse de la DREES à des questionnaires réguliers ou plus ponctuels de la Commission européenne, de l’OCDE ou de l’ONU (UNECE, OMS…).

Partenaires institutionnels : Au ministère : DSS, DGCS, DGS, DGOS, DAEI, Santé publique France. En dehors du ministère : DARES, DGEFP, DG Travail, DG Trésor INSEE, SGAE…

Spécificités du poste / Contraintes : Des missions à l’étranger  toutes les 4 à 6 semaines, notamment à Bruxelles et à Luxembourg, sont à prévoir.

 

La direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques a été créée par le décret du 30 novembre 1998  ; ses missions ont été confirmées par le décret n° 2000-685 du 21 juillet 2000. Elle est compétente pour toutes les informations concernant la santé, la protection sociale, la lutte contre l'exclusion et la politique d'intégration.

La DREES a pour mission prioritaire de doter les ministères chargés des affaires sociales et de la santé, leurs services déconcentrés ainsi que les établissements, organismes, agences sous leur tutelle, d'une meilleure capacité d'observation, d'expertise et de prospective.

Ses attributions :

1) Statistiques et systèmes d'information

- Concevoir l'appareil statistique et assurer la collecte, l'exploitation et la diffusion des statistiques

- Assurer la conception et la cohérence des systèmes statistiques.

2) Recherche

- Orienter, en liaison avec le ministère chargé de la Recherche, la politique de la recherche

- Concourir au développement des travaux de recherche et à la valorisation de leurs résultats.

3) Synthèses et études

- Effectuer des travaux de synthèse, notamment les comptes de la santé et les comptes de la protection sociale

- Réaliser des études et des projections sociodémographiques, économiques et financières

- Coordonner et animer les études menées sous l'égide des ministères chargés de l'action sociale et de la santé.

4) Évaluation

- Contribuer à promouvoir les travaux d'évaluation

- Analyser les effets structurels des politiques sociales et participer à la conception, à la validation et à la mise en œuvre des méthodes d'évaluation.

5) Information

- Diffuser et publier les travaux dont elle a assuré la réalisation et la coordination.

La sous-direction « Synthèses, études économiques et évaluation » réalise des études nationales et de comparaisons internationales dans le but d’éclairer le débat économique et social sur les perspectives à moyen terme du système de santé et de protection sociale. La sous-direction comprend deux bureaux (analyse des comptes sociaux ; redistribution et évaluation) et deux missions, l’une en charge des dossiers internationaux, l’autre en charge de la recherche.

Les missions de la Mission des Relations et Études Internationales(6) : De nombreux travaux réalisés à la DREES comportent une dimension internationale. L’activité de la Mission des Relations et Études Internationales comporte d’une part l’élaboration d’études et d’autre part la coordination pour la DREES (et le cas échéant le ministère) des travaux des organismes internationaux. Il s’agit en particulier du suivi des travaux de la Commission européenne : Eurostat, Comité de la protection sociale (CPS) et ses sous-groupes indicateurs (SGI) et vieillissement (AGE) ainsi que ceux de l’OCDE : Comité ELSA - groupe de travail sur les politiques sociales et Comité de la santé et éventuellement « task force » sur des sujets spécifiques.