Restez connecté

GIP-IRDES - CDD 18 mois post-docTorant

Date: 
mar, 25/07/2017 - 12:45 to dim, 17/09/2017 - 23:59
Compétences: 
  • Maîtrise des méthodes quantitatives d’analyse de grandes bases de données, la connaissance de l’analyse de réseaux serait un plus
  • Appétence / Connaissance du système de santé et des bases de données de ce champ
  • Intérêt pour le champ de la psychiatrie/Santé mentale
  • Capacité de rédaction (rapports de synthèse, articles scientifiques)
  • Intérêt et capacité au travail en équipe pluridisciplinaire
  • Maîtrise de la langue anglaise
  • Maîtrise des logiciels de traitement de grandes bases de données type SAS ou R et du langage SQL, la maitrise d’un SIG serait un plus

Niveau d’études et expérience

  • Doctorat en Géographie, Sciences sociales, Santé Publique, Economie, Mathématiques appliquées, Statistiques
Personne a contacter: 

Renseignements scientifiques : Magali Coldefy : coldefy@irdes.fr

Envoyer CV et lettre de motivation à recrutement@irdes.fr

Référence du poste à rappeler en objet : 2017-CM-PSYCOORD

Description du projet

Dans le cadre d’un projet de recherche sur l’analyse de la coordination des soins en psychiatrie : une approche par les réseaux (PsyCoord), financé par l’IResP dans le cadre de l’appel à projets 2016 « Services de santé », le Groupement d’intérêt public-Institut de recherche et documentation en économie de la santé (GIP-Irdes) propose un contrat à durée déterminée de 18 mois, à partir d’octobre-novembre 2017.

 

Le projet PsyCoord vise à objectiver et qualifier la coopération des professionnels de santé autour de la prise en charge des troubles mentaux sévères et à l’appréhender comme un système responsable collectivement du parcours de soins des personnes et de sa qualité. Dans le champ des maladies mentales, la coopération des professionnels constitue un enjeu majeur en matière de prise en charge, à la fois entre la médecine générale et la médecine spécialisée (en ville et en établissement de santé), au sein de la médecine spécialisée (psychiatrie libérale, publique, et entre services publics) et entre les champs sanitaires et médico-sociaux. La plupart des études sur les services de santé abordent les différents acteurs séparément, indépendamment des liens qui peuvent se nouer entre eux. Or, un patient chemine entre plusieurs acteurs au cours de son parcours de soins. Un événement de soins va être la résultante de l’ensemble des interventions des différents acteurs. Le but ici est donc de raisonner en termes de réseaux et d’interactions entre ces acteurs et de mesurer l’effectivité de la coordination des soins, de l’articulation entre soins hospitaliers et soins ambulatoires, entre soins spécialisés et soins primaires, et d’analyser la place des différents acteurs professionnels dans ces réseaux. Une fois ces réseaux construits et caractérisés, le projet vise à évaluer la qualité des soins associée, envisagée comme la résultante des actions collectives des acteurs intervenant dans le parcours de soins de la personne. La psychiatrie est mobilisée ici comme champ d’exploration de méthodes innovantes de révélation et d’analyse de réseaux de soins entre professionnels. Deux groupes pathologiques qui diffèrent en termes de type de parcours seront étudiés : les troubles sévères de l’humeur et les troubles schizophréniques.

Méthode

Ce projet a une forte dimension quantitative et s’appuie sur les données du Système national d’information inter-régime de l’Assurance-maladie (Sniiram). Cette base permet d’identifier pour des patients donnés, un ensemble de contacts successifs dans le temps avec des acteurs identifiables et de les documenter avec l’ensemble des actes effectués (consultations, prises en charge hospitalières). L’analyse des flux de patients entre les différents professionnels et structures permet ainsi d’objectiver leur articulation, révélant des réseaux formels ou informels de prise en charge. Des indicateurs de qualité de prise en charge seront ensuite construits à l’échelle des réseaux afin d’identifier quelles caractéristiques des réseaux sont associées à de meilleurs résultats de soins. L’approche proposée vise à évaluer les services rendus aux personnes par la coordination des actions des différents intervenants dans le parcours de soins, et non simplement par un acteur isolé. De manière exploratoire, afin de prendre en compte le point de vue des usagers des services de santé mentale dans la qualification du service rendu, les résultats issus de cette analyse seront rapprochés de données cliniques issues d’entretiens avec les personnes directement concernées et leur entourage. Ils seront par ailleurs confrontés aux perceptions et expériences des acteurs de terrain à travers la mise en place d’un comité de suivi rassemblant usagers et proches, professionnels et décideurs de deux territoires d’étude.

Environnement et description du poste

Le projet de recherche PsyCoord associe plusieurs équipes et compétences : équipe pluridisciplinaire de l’Irdes (géographes, économistes, médecins de santé publique, gestionnaires de bases de données), des psychiatres du laboratoire de recherche « Etudes cliniques et en santé publique sur les handicaps psychique, cognitif et moteur » de l’Université de Versailles Saint Quentin, un géographe spécialiste de l’analyse de réseaux de l’UMR IDEES de l’Université de Rouen, une chercheuse en statistiques de l’Institute for Clinical Evaluative Sciences (Toronto, Canada). Ce projet se fait également en collaboration avec le Centre d’Etudes et de Recherche sur les Services de Santé et la Qualité de Vie de l’Université d’Aix-Marseille, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du Ministère de la Santé et l’Agence régionale de santé Provence – Alpes Côte d’Azur.

 

Dans le cadre de ce projet, le ou la post-doctorant-e, en étroite collaboration avec l’ensemble de l’équipe, aura pour mission de réaliser l’analyse quantitative de réseaux des acteurs de santé mentale : construction des réseaux de soins identifiés à partir des flux de patients entre acteurs, caractérisation des réseaux obtenus en vue de la qualification de la coordination des acteurs, exploration des relations entre les différentes formes de réseaux identifiées et les résultats de soins des patients pris en charge par ces réseaux. Il/Elle participera également à la réflexion sur les hypothèses de recherche et méthodes d’analyse de l’ensemble du projet.

Il/Elle sera pour cela appuyé par un gestionnaire de bases de données, des chercheurs de différentes disciplines ayant une forte expertise sur la thématique de recherche, ainsi que des cliniciens. D’un point de vue méthodologique, une supervision sera assurée par Laurent Beauguitte, géographe, spécialiste de l’analyse de réseaux. Il/Elle contribuera également à la rédaction de rapports et d’articles scientifiques ainsi qu’à la diffusion des résultats lors de colloques, séminaires ou conférences.

Localisation

Le post-doc intègrera l’équipe de l’Irdes, 117 bis rue Manin, 75019 PARIS

Conditions

Durée du contrat : 18 mois à temps plein

Grille salariale : 42,5KE annuel brut + Titres déjeûner + mutuelle + Congés et RTT + Remboursement de la moitié des frais de transport

Déplacements/missions pour étude, colloques hors IDF à  prévoir